×

Confirmer la suppression?

Le déploiement des réseaux mobiles en France

Technicien travaillant au déploiement des réseaux mobiles

Le déploiement des réseaux mobiles passe par la mise en place d’antenne-relais de téléphonie mobile. Ces grosses structures sont des émetteurs-récepteurs de signaux radioélectriques qui convertissent des signaux électriques en ondes électromagnétiques. 
Les antennes relais sont donc la base des réseaux cellulaires 3G, 4G et plus récemment la 5G. En France, le nombre de cartes SIM en service s’élevait à plus de 64 millions fin 2010, soit une grande partie de la population. Les usages évoluent en permanence, notamment avec l’arrivée de Smartphones, qui demandent régulièrement plus de couverture, des débits plus élevés et davantage de capacité sur les réseaux. Depuis plusieurs années, le téléphone mobile sert à bien plus que téléphoner : envoyer des SMS, prendre et envoyer des photos, télécharger et écouter de la musique, accéder à Internet, utiliser des applications... 
Comment fonctionne le déploiement des réseaux mobiles en France ? 

 

Le téléphone mobile ne peut pas fonctionner sans antennes-relais

Le déploiement d’une antenne mobile est régi par l’Etat et peut varier suivant l’opérateur qui l’installe. L’objectif étant toujours le même : apporter la téléphonie mobile à l’ensemble de la population et avec la meilleure qualité de service que l’utilisateur soit en ville ou à la campagne, statique ou en mouvement, à l’extérieur ou à l’intérieur d’un bâtiment. Une qualité de service est reconnue comme bonne lorsque l’utilisateur peut téléphoner avec une absence de coupure et une excellente qualité sonore et qu’il peut profiter d’une connexion haut débit. On distingue plusieurs catégories d’antennes : 

  • Les antennes femtocell : elles permettent une couverture résidentielle sur une dizaine de mètres ; 
  • Les antennes picocellulaires : elles sont utilisées pour une couverture de proximité sur plusieurs dizaines de mètres ; 
  • Les antennes microcellulaires : couverture réseau de plusieurs centaines de mètres, elles sont utilisées à proximité des gares, centres commerciaux... ; 
  • Les stations macrocellulaires : ce sont les plus visibles qu’on retrouve placées sur des supports de 12 à 50 mètres de hauteur comme les pylônes pour une couverture 4G et 5G très large. 
Antenne-relais de téléphonie mobile

Les grandes antennes-relais se composent de plusieurs sous-ensembles : l’antenne, une armoire technique et un coffret d’alimentation électrique. Elles couvrent des étendues de 10 à 30km en milieu rural pour 500 à 1000m en zone urbaine telle que Paris.
Retrouvez ici notre offre dédiée aux réseaux mobiles.

 

Règlementations des antennes-relais de téléphonie mobile en France

Chaque implantation d’antenne-relais doit être soumise à un processus réglementaire s’appuyant à la fois sur le code des télécommunications et de l’urbanisme. Ces articles de lois visent à garantir avant tout la santé et la sécurité des personnes travaillant à la mise en place de ces antennes-mobiles. Le code de l’urbanisme permet, quant à lui, d’assurer un certain niveau d’esthétisme dans les communes. 
Pour en savoir plus sur la réglementation autour des antennes-relaisconsultez notre page dédiée. 

Antennes-relais et travail en hauteur

Les antennes-relais qui couvrent de grandes étendues réseaux sont placées sur des supports allant jusqu’à 50 mètres de hauteur. Il est nécessaire d’assurer la sécurité des techniciens travaillant sur ces structures. Pour ce faire il existe de l’outillage et des équipements spécifiques au déploiement des réseaux mobiles : gamme d’outils antichute, matériel électroportatif sans fil... Retrouvez notre article dédié à l’équipement du technicien antennes-relais.