×

Confirmer la suppression?

Les règles de la signalisation sur un chantier

Bien signaler un chantier est primordial pour assurer la sécurité des techniciens sur la voirie. Cela permet d’annoncer la présence d’une équipe et/ou de prévenir un danger. Telenco distribution vous accompagne dans le choix de vos panneaux de chantier.

Les différents types de panneaux de signalisation temporaires

Chaque type de panneau chantier mobile possède un message différent qui indique aux automobilistes les risques à venir sur la route. Il existe ainsi les panneaux de danger qui sont de forme triangulaire. Ils offrent une indication sur la nature du danger à venir : panneau chaussée rétrécie, travaux et autres. Les panneaux de prescription sont ronds et régulent la circulation comme les panneaux limitation de vitesse, sens interdit et interdiction de doubler. Les panneaux d’indication sont rectangulaires et arborent un message court clairement lisible comme les panneau circulation alternée, déviation ou route barrée.

Tous les panneaux de signalisation temporaires sont de classe 1 ou 2. Cette classe détermine la distance à laquelle sera visible le panneau. Notez que les panneaux de classe 1 sont visibles à partir de 80m. Les panneaux de classe 2 bénéficient d’une bien meilleure visibilité,  avec une portée allant jusqu’à 250m.
Les panneaux sur les routes bidirectionnelles doivent être de classe 2 ou de classe 1 s’ils sont dotés de 3 feux clignotants. Sur les routes plus rapides comme les routes à chaussées séparées, les panneaux de signalisation de classe 2 sont obligatoires.

Les tailles de panneaux

Les panneaux existent en plusieurs tailles, chacune s’utilisant sur un type de route défini. Leur taille varient selon leur forme : 

-          Les petits panneaux (500 à 700 mm) : ils sont à utiliser sur les rues étroites en milieu urbain
-          Les panneaux normaux (700mm à 1000 mm) : ils s’utilisent sur les routes bidirectionnelles
-          Les grands panneaux (900 à 1250 mm) : ils se positionnent sur les routes bidirectionnelles et les routes à chaussées séparées
-          Les très grands panneaux (1250 à 1500 mm) : ils sont destinés à la signalisation sur les routes à chaussées séparées

Comment placer le balisage de chantier ?

L’ordre des panneaux est important pour effectuer une signalisation réglementaire et sécurisée d’un chantier sur la voirie. Le panneau qui indique le risque à venir doit être placé en premier. Il doit être suffisamment en avance pour permettre aux automobilistes de l’anticiper. C’est également le cas des panneaux qui doivent réguler la circulation comme les panneaux de limitation de vitesse, de circulation alternée et autres. Il est ensuite recommandé d’utiliser des balises de signalisation. Elles permettent de créer une déviation pour le trafic afin de contourner le danger. Cela maintient également à distance la circulation des techniciens en intervention. Enfin, utilisez en fin de chantier un panneau informant que celui-ci est terminé pour permettre au trafic de reprendre une circulation normale.

Retrouvez nos conseils sur le SMART blog concernant la sécurisation des chantiers à l’aide de panneaux de signalisation temporaires.

Les équipements de protection individuelle

Pour apporter plus de sécurité à vos équipes, il est obligatoire de porter des équipements de protection individuelle haute visibilité. Ils existent de classe 1 à 3 et permettent d’être repérés plus facilement par les automobilistes. Les habits haute visibilité de classe 1 sont généralement des brassards fluorescents et sont utilisés pour des besoins ponctuels. Les techniciens sur chantier doivent porter des EPI haute visibilité de classe 2 minimum, et de classe 3 la nuit ou lorsque la visibilité est réduite. Un ensemble vestimentaire de classe 3 est idéal par exemple sur la voirie en offrant une bonne visibilité à distance. Au contraire, un gilet de sécurité de classe 2 sera suffisant pour une visite de chantier. La classe d’un vêtement haute visibilité dépend de la surface de signalisation présente, à savoir les bandes rétroréfléchissantes et les surfaces fluorescentes. La surface fluorescente assure la visibilité de jour, les bandes rétroréfléchissantes de nuit.

 N’hésitez pas à consulter nos conseils d’expert sur les EPI haute visibilité pour obtenir plus d’informations sur ces protections.