×

Confirmer la suppression?

Minimum de commande
Minimum de commande
50€ HT
BESOIN D'UN CONSEIL ?
BESOIN D'UN CONSEIL ?
04 76 35 84 84
Expédition en 24/48H
Expédition en 24/48H
sur toute la France
PAIEMENT SÉCURISÉ
PAIEMENT SÉCURISÉ
3D Secure

Le vetement de travail dédié à la sécurité

Il est impossible de travailler dans les télécommunications sans enfiler une tenue réglementaire. Dès lors qu'un danger est estimé (électricité, feu...), les techniciens ont l'obligation légale de se prémunir d'Equipement de Protection Individuelle pour se protéger. C'est pourquoi le critère n°1 lors du choix d'un vetement de travail est le risque.
De plus le vetement de travail doit pouvoir permettre, selon le métier, de s'agenouiller, se pencher, s'étirer ou bien nécessite un certain nombre de poches. Comment choisir un vetement de travail adapté pour travailler en toute sécurité ?

Choisir un vetement de travail en fonction de son utilité

Avant d'acheter un vetement de travail, il est nécessaire de se poser plusieurs questions qui influeront sur le choix :

  • Quels sont mes conditions de travail (en extérieur, en intérieur, saleté, chaleur, etc) ;
  • De quels éléments dois-je me protéger (éclaboussures, projections, saleté, chaleur, etc) ;
  • Quels sont les outils dont je vais avoir besoin ? Les vêtements de travail disposent d'un nombre de poches et de passants plus ou moins élevé ;
  • Quels mouvements vais-je devoir exécuter ? Le tissu sera plus ou moins renforcé suivant le ou les endroits souvent sollicités.

Pour les travaux en belle saison : envisagez les tee-shirts avec ou sans manche ainsi que les gilets sans manche.

Pour vos travaux sous la pluie, le vent, le froid ou la neige : préférez les vêtements imperméables et vestes chaudes.

Pour tous les travaux sur routes et chantiers : privilégiez les vetements haute visibilité. Parka, veste, polo, tee-shirt ou pantalon, tout le nécessaire pour être vu et travailler en toute sécurité.

Pour les travaux avec risque de déchirure : choisissez les combinaisons triples coutures en polyester et nylon (65% et 35%) ainsi que les jambières anti-coupure.

Les différents vetements de travail

Le vetement de travail doit toujours être adapté aux activités et travaux que vous exercez. Il est important que la tenue soit la plus confortable possible et qu'elle entrave un minimum vos mouvements, et ce sans négliger votre protection. Plusieurs vetements de protection existent et répondent à différents besoins :

  • Pantalons de chantier : ils permettent de protéger vos jambes (contre les coupures, les chocs, les brûlures, le temps, les salissures, etc). Deux critères sont importants pour le choix de votre pantalon de protection : le nombre de poches (pour ranger vos petits outils & accessoires) ainsi que les matériaux le composant (polyester, coton). De plus, il est primordial de s'équiper d'un pantalon ample et souple qui n'entravera pas vos mouvements ;
  • Vestes & gilets de chantier : ils permettent de protéger vos bras et votre torse (contre les projections, le temps, les salissures, etc). Le critère principal lors du choix d'une veste de protection est les matériaux la composant. Pour une utilisation en intérieur ou lors de saison chaude, préférez les matériaux respirants. A contrario, préférez une veste ou un gilet épais lors de travaux en saison froide ;
  • Combinaisons de chantier : cette protection intégrale se porte par-dessus vos vêtements et est idéale pour les travaux salissants. Il existe également des combinaisons à usage unique, généralement utilisées pour se protéger contre les risques chimiques et liquides.

Les vetements haute visibilité : travailler en étant vu

Aux endroits où le risque d'accidents corporels avec les véhicules est élevé, il est obligatoire de porter des vestes de travail haute visibilité. Que ce soit sur route ou sur chantier, ces vêtements vous permettront d'être repéré et vu de loin. Il existe 3 classes qui se différencient par la surface minimale visible de matière rétro-réfléchissante et de matière fluorescente.

  • Classe 1 : niveau de visibilité faible, respectivement 0,10m² et 0,14m². Ne convient pas pour les travaux le long de la voie publique, mais peut être utilisé entre autres pour accroître la visibilité d'un agent de sécurité routière travaillant en plein jour ;
  • Classe 2 : niveau de visibilité intermédiaire, respectivement 0,13m² et 0,50m². Idéale pour les travaux de long de la voie publique ;
  • Classe 3 : niveau de visibilité élevé, respectivement 0,20m² et 0,80m². Convient pour tous travail dans l'obscurité, permet de réduire considérablement le risque d'accidents.

Les vêtements haute visibilité doivent également répondre à la norme internationale EN-ISO 20471 qui induit le fait que :

  • Le vêtement doit assurer une visibilité périphérique (360°) en possédant de la matière haute visibilité sur tous ses côtés ;
  • La matière fluo doit couvrir toute la manche sur une largeur de 50mm ;
  • Tous les vêtements de classe 3 doivent obligatoirement couvrir le torse, les manches ainsi que les jambes de bandes rétro-réfléchissantes.